Quelles sont les bonnes pratiques pour assurer la sécurité informatique en entreprise ?

Par

Notre dépendance croissante aux nouvelles technologies de l’information et de la communication a engendré une nouvelle forme de criminalité : la cyber-criminalité. Chaque jour, le phénomène prend de l’ampleur. Piratage ou destruction de données, détournements de fonds, attaques par déni de service distribuées, espionnage industriel, hameçonnage, etc. ce sont autant d’attaques cybercriminelles que subissent non seulement les particuliers, mais également les professionnels. Personne n’est donc épargné. Et quand vous êtes une entreprise, ces désagréments peuvent sérieusement impacter votre activité, voire vous ruiner. Il est donc capital de mettre en place des stratégies de cybersécurité efficaces pour se prémunir.

Réaliser un audit sécurité et surveiller tous les accès internet de l’entreprise

La première chose à réaliser pour garantir la sécurité informatique de votre entreprise est de faire une analyse complète du système informatique (SI) de l’entreprise. Cela permet :

  • de s’assurer de l’intégrité des données et d’identifier les risques internes et externes de votre SI, tant du côté hardware (vos équipements) que du software (vos logiciels) ;
  • d’analyser les systèmes informatiques ;
  • de mettre en place les mesures de sécurité adaptées au fonctionnement de l’entreprise et à son système d’information.

Se déroulant en différentes étapes, l’audit empêche ainsi tout individu malveillant qui s’approche de votre entreprise dans le but de voler des données et de nuire à vos activités.

Sachez aussi que chaque point d’accès Internet de l’entreprise, qu’il se trouve au siège ou dans les bureaux annexes distants, peut servir de canal d’entrée pour un pirate dans votre système informatique. On vous recommande donc de réduire le plus possible le nombre de points d’accès. Certes, il peut être difficile, voire impossible, d’interdire aux employés de se connecter. Toutefois, les limitations peuvent se faire via des solutions de pare-feu. Ces dernières vont gérer les entrées et sorties dans votre système. Vous pourriez ainsi réaliser un filtrage antivirus sur les données échangées avec Internet et stopper les contenus ou serveurs assez suspects. Optez aussi pour une approche de réseau sécurisé privé virtuel (VPN) avec une sortie Internet sécurisée unique en cœur de réseau.

Faire régulièrement les mises à jour de vos logiciels et sensibiliser votre personnel

Peu importe le système d’exploitation ou le logiciel installé sur les ordinateurs de l’entreprise, des failles ou vulnérabilités finissent par apparaître avec le temps. C’est pour cela que des mises à jour sont proposées de temps en temps par les développeurs. Elles constituent, en effet, des correctifs et des améliorations pour une sécurité optimale. Mais, certaines entreprises ont tendance à négliger cette action ou elles la repoussent au risque d’oublier par la suite. Elles ignorent certainement que sans les mises à jour, les logiciels ou applications deviennent des points d’entrée faciles dans le SI. Ne commettez donc pas cette erreur.

Si vous constatez que certains de vos logiciels ne mettent plus à votre disposition des mises à jour, comprenez par là qu’ils sont tombés en désuétude et, de ce fait, ne sont plus entretenus. Le mieux, dans ce cas, est de les désinstaller.

Par ailleurs, la sécurité de votre SI ne dépend pas uniquement de la protection des outils informatiques. Elle repose aussi en grande partie sur votre personnel. Selon les professionnels de la sécurité informatique, la majorité des attaques cybercriminelles qui causent le plus de dégâts aux entreprises sont liées aux employés. Vous pouvez donc utiliser les meilleures solutions informatiques disponibles sur marché ; elles n’auront aucune efficacité tant que votre personnel ne possèdera pas les connaissances nécessaires pour bien les utiliser.

Pour finir, faites-vous accompagner par un expert du domaine dans votre quête de protection des données de votre entreprise. Il sera capable de vous aider à actualiser les systèmes de sécurité en fonction des nouvelles menaces et des dernières technologies. Votre partenaire pourra alors installer un service de monitoring de votre système d’information afin d’anticiper pour prévenir toute intrusion de la part de pirates informatiques ou hacker. En outre, en cas de problème, il pourra intervenir dans les plus brefs délais.

You may also like